Histoire

L'histoire de l'association des anciens élèves de l'école d'Arts et Métiers de Pierrard débute en 1903, le soir même de la proclamation de la première promotion. Pendant la première décennie, le groupement d'anciens ne concerne qu'un faible nombre de diplômés. Il persiste cependant et propose, dès 1920, divers services tels que les bulletins trimestriels, les visites d'usines, le placement des nouveaux diplômés. Il suscite également la création de sections régionales.

Dès 1925, en vue de sauvegarder tous leurs intérêts professionnels et d'entretenir des liens confraternels amicaux, les ingénieurs AMP se constituent en association d'école ayant forme juridique d'association sans but lucratif (ASBL).

Le 30 décembre 1957, SM le Roi Baudouin l'autorise à porter le titre de Société Royale.

En 1933, l'association des diplômés de Pierrard s'unit à trois autres associations regroupant les diplômés de l'ECAM de Bruxelles, de l'Institut Gramme de Liège et de l'Ecole Spéciale des Ingénieurs de Charleroi, pour former l'Union Nationale des Ingénieurs Techniciens (UNIT). Cette Union se développera pour ensuite intégrer, en 1988, une nouvelle fédération qui regroupe toutes les associations d'ingénieurs industriels francophones. Il s'agit de l'Union Francophone des Associations d'Ingénieurs Industriels de Belgique (UFIIB).

En janvier 1951, un accord intervient entre la Fédération Royale des associations belges d'Ingénieurs (FABI) et l'Union Nationale des Ingénieurs Techniciens (UNIT) puis par la suite la Fédération des Ingénieurs Industriels de Belgique (FIIB). On assiste alors à la mise en place du Comité National belge (CNB) et de la Fédération Européenne d'Association Nationale d'Ingénieurs (FEANI).

Cette dernière qui regroupe les associations nationales de vingt-quatre pays d'Europe occidentale a créé en 1987 le titre et le diplôme d'Ingénieur Européen (en abrégé EUR. ING.), destiné à favoriser la mobilité internationale notamment des ingénieurs industriels.

En 2000, l'ARIAMP fête les 75 ans de sa constitution en ASBL alors que l'institut fête son centenaire. C'est alors l'occasion pour chacun de rassembler ses souvenirs dans un "bulletin spécial 75ème anniversaire" ainsi que dans un livre-souvenir "Pierrard, des origines à l'an 2000".

En 2004, le parlement de la Communauté Française adopte le décret "favorisant l’intégration de l’enseignement supérieur à l’espace européen". Concrètement, la formation d’Ingénieur Industriel est reconnue de niveau "Master" et passe en 5 ans : un premier cycle "Bachelier" en 3 ans (180 ECTS) suivi d’un "Master" en 2 ans (120 ECTS). Aussi en septembre 2004, l’Institut démarre la première année de "Bachelier en sciences industrielles".

En 2005, afin d'assurer une bonne visibilité des écoles d'ingéneurs industriels et de s'adapter aux conséquences du décret, en se rapprochant, notamment, des fédérations d'Ingénieurs Civils, l'UFIIB décide de se retirer du CNB et donc de la FEANI.

A ce jour, l’institut compte plus de 1900 diplômés. L’association veille à œuvrer plus efficacement encore, aux objectifs justifiant son existence : assurer la pérennité de l’institut et développer la confraternité et l’entraide parmi tous les anciens.